keyboard_arrow_up

Lou Counil : "Il m'a fallu quelques jours pour trouver mon rythme"

25.03.2020
Comme tous les joueurs et joueuses de Water-Polo, l'internationale, Lou Counil, est contrainte à rester chez elle. Pourtant, c'est une fin de saison très riche qui s'annonçait pour elle puisqu'avec son club du GNAC, elle allait tenter une qualification pour le Top 4 du championnat élite féminin. Nous avons profité de cette période calme pour lui poser quelques questions.

Comment vas-tu pendant ce confinement ? 

Je vais plutôt bien. J’ai la chance de ne pas avoir de proches touchés pour le moment et d’être confinée avec un grand jardin à ma disposition.

A quoi ressemblent les journées d’une sportive de haut niveau qui ne peut pas s’entrainer ?

Il m’a fallu quelques jours pour trouver mon rythme, mais çà y est je pense l’avoir trouvé.

Je télé travaille assez tôt le matin (Je suis conseillère d’animation sportive à la direction départementale de Paris).

Puis je fais une pause sportive en fin de matinée. Au programme : élastique, corde à sauter, ballon au mur, circuits training… Nous avons préparé avec Lucie, notre préparatrice physique, des circuits (gainage, cardio, Tabata) que nous partageons aux joueuses de l’équipe Elite mais aussi à nos adhérents depuis la chaîne Youtube du club. 

J’ai profité aussi de cette semaine pour faire le point avec Boris, mon préparateur mental. 

L’après-midi, je profite de la sieste de ma fille Mila (14mois) pour continuer à travailler pour mon boulot ou pour le Grand Nancy Aquatique Club.

Et en fin de journée je profites du jardin et de Mila.

Qu’en est-il de la pratique du polo ? Est-ce que vous en profitez pour travailler des points tactique en équipe ou autre ?

Pour le moment, nous n’avons eu le temps de mettre en place que le travail physique. Nous sommes en contact permanent grâce aux réseaux sociaux. On s’envoie des défis pompes/tractions ou on se fait des vidéos marrantes ensemble. Comme celle-ci que nous avons tourné hier :

Youtube : GNAC Elite passe Water-Polo

ou celle-ci la semaine dernière : https://youtu.be/rkza3TGubl8

Mais le confinement va durer, nous allons bien sûr trouver d’autres moyens de travailler. A titre personnelle je vais profiter de cette période pour regarder beaucoup de matchs internationaux.

A ce jour on ne sait toujours pas comment va s’organiser la suite du championnat, si tu devais en faire un bilan de la saison maintenant qu’en serait-il ?

C’est difficile car notre point d’étape devait se jouer le week-end dernier lors des barrages. Notre objectif était d’intégrer le Top 4 du championnat Elite. Je dirais que notre préparation (2 stages à l’INSEP, 1 tournoi international à Lille, 1 stage à Bilbao) a laissé entrevoir des progrès importants de l’équipe. Nous avions à coeur de valider ces progrès lors des matchs officiels. D’autant que pour l’Elite féminine, le championnat est à l’arrêt depuis le 8 décembre ! C’est long, notre entraîneur doit redoubler d’ingéniosité pour nous maintenir motivées et sous pression. 

Que manque-t-il au GNAC pour venir titiller les grosses écuries du championnat ?

Je pense qu’il ne manque pas grand chose pour venir titiller les grosses écuries du championnat. Le travail de formation et de structuration du club entreprit ces dernières années (le club a 7 ans d’existence) va bientôt porter ses fruits, j’en suis convaincue. 

Il y a 2 paramètres assez simple dans l’entrainement : la quantité et la qualité des entrainements. 

Nous avons la chance d’avoir 3 entraineurs de qualité autour de cette équipe Elite : Laure et Charles sur le water-polo et Lucie sur la préparation physique. L’expérience de Laure (17 titres de championne d’Europe, 2 médailles de bronze aux championnats d’Europe) est précieuse pour le club. 

Nous devons maintenant augmenter la quantité, à savoir le nombre d’entraînement de chaque joueuse. Les filles qui s’engagent dans ce projet de performance doivent s’orienter vers le bi-quotidien. A nous de structurer le club pour accompagner les filles au mieux dans ce projet. 

Nous devons avoir la rigueur et l’exigence des sportifs professionnels, tout en étant amateur et donc en travaillant ou en poursuivant les études à côté…

L’objectif du club est clair à moyen terme gagner le titre de champion de France et à plus long terme performer en coupe d’Europe. Si vous n’êtes pas ambitieux, personne ne le sera pour vous. Nancy est une terre de water-polo féminin depuis des années, les collectivités nous soutiennent, il n’y a pas de raison que cela ne fonctionne pas.

L'équipe du GNAC vise le Top 4 (Crédits Photo : Facebook Grand Nancy Aquatique Club)

Enfin pour finir, qu’est ce que tu conseillerais aux jeunes joueuses de polo confinées de faire comme exercices pour garder le rythme ?

Au delà des exercices de renforcement musculaire que l’on peut trouver un peu partout sur le net, on peut en profiter pour faire des séquences de ballon au mur (pour celles qui ont la chance d’avoir un jardin ou des voisins conciliants ! ).

On peut profiter également de ces moments pour regarder des matchs de haut-niveau de water-polo. Mais il ne faut pas les regarder en simple spectateur passionné uniquement par le résultat du match. 

On choisit une joueuse du même poste que le notre et on la suit pendant tout le match. On analyse par exemple les différents tirs qu’elle a pu réaliser pendant le match, ce qu’elle réalise en attaque ( traversée, 1 contre 1, décalage…) comment elle défend (sa position lorsque son joueur a la balle, sa position quand il n’a pas la balle etc…)

D’un point de vue collectif, on peut analyser le nombre de passes que l’équipe est capable de faire lors de l’attaque, les différentes défenses que l’équipe met en place durant le match ou même durant une même séquence de défense. Ce qui est important c’est d’essayer de comprendre pourquoi cette joueuse ou cette équipe a fait ce choix. Pourquoi elles ont changé de défense à ce moment là et pas à un autre.

Et tant qu’à faire on prend ce qu’il se fait de mieux dans le monde les Etats-Unis, la Hongrie ou l’Espagne ! 

France Water-Polo


A lire aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies