keyboard_arrow_up

Kahena Benlekbir "rejoindre l'équipe de France"

08.05.2020
Meilleure buteuse de la poule basse avec 89 buts, loin devant Anaïs Sabouriaut (55 buts), sa coéquipière au club du Grand Nancy Aquatique Club, Kahena Benlekbir aurait aimé se frotter aux grosses cylindrées de l’élite. Malheureusement, avec l’arrêt du championnat, elle devra attendre la saison prochaine.

Tout d’abord est-ce que tes proches et toi allez bien ? Comment se passe ton confinement ?

Mes proches et moi nous portons bien. Mon confinement se passe bien. Je conserve mon rythme de vie partagé entre les cours et le sport malgré un contexte différent. Lucie Cesca, notre préparatrice physique de l’équipe élite nous envoie toutes les semaines notre programme de PPG.

Quel bilan, d’un point de vue personnel, tires-tu de la saison ?

Je tire un bilan assez positif de cette saison, malgré le sentiment de frustration que je ressens. En effet, ce début de saison avait tourné à notre avantage : première de la poule basse, une place pour le tournoi de brassage et une seule défaite. J'avais de grands objectifs : monter en poule haute et avoir la meilleure place dans le classement des buteurs. Mais le contexte actuel nous a arrêté sur notre lancée. Cependant, cette saison reste tout de même satisfaisante et encourageante pour celle à venir.

Tu termines meilleure buteuse de la poule basse avec 89 buts, est-ce l’une de tes meilleures saisons ?

Effectivement, ça reste pour moi l'une de mes meilleures saisons. Je n'avais jamais marqué autant de buts en si peu de temps. L'envie d'en marquer plus était présente à chaque match. Mais, l'envie d'avoir l'opportunité d'en mettre en poule haute l'était aussi.

Nancy a survolé la poule basse. Que manque-t-il à l’équipe pour venir jouer les premiers rôles en poule haute ?

J'estime qu'il ne manque pas grand chose à l'équipe, hormis l'occasion de se mesurer à la poule haute, ce qui aurait permis de faire progresser l'équipe, aux niveaux rapidité et agressivité et diversifier les adversaires (car jusqu’à présent on jouait toujours contre les trois mêmes équipes).

Le GNAC aurait aimé se frotter à la poule Haute (Crédits Photo : Grand Nancy Aquatique Club)

Tu as rejoint Nancy la saison passée après deux saisons à Choisy-le-Roi. Quels sont tes projets pour la saison prochaine ?

Mes projets pour la saison prochaine restent les mêmes que cette année. Accéder à la meilleure place du championnat de France et avoir l'opportunité de rejoindre l'équipe de France.

Quels sont selon toi, tes points faibles sur lesquels tu dois travailler pour continuer à progresser ?

Je dois continuer à travailler pour progresser surtout au niveau de la défense et de la vision de jeu. En effet, ces points sont selon moi primordiaux pour être une joueuse plus complète.

France Water-Polo


A lire aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies