keyboard_arrow_up

C’est reparti !

16.09.2020
Un seul mot : ENFIN ! Ce moment était tant attendu depuis cette triste fin de saison conclue par un confinement qui venait mettre fin prématurément au championnat sans désigner de vainqueur. Le water-polo français reprend ainsi ses droits ce samedi chez les hommes avec l’ouverture d’une nouvelle saison du championnat Elite. Un championnat accompagné cette année d’une nouveauté qui verra s'opposer onze équipes puisque Bordeaux est monté de Nationale 1 et qu’aucune relégation n’a eu lieu.

L'apparition des JIFF (Joueurs Issus de la Formation Française)

Cette longue trêve qui a débuté mi-mars a permis à tous les clubs de préparer au mieux la saison en étant très actifs sur le marché des transferts avec de nombreuses arrivées mais aussi des départs de part et d’autre, à l’exception de Montpellier préférant jouer sur la stabilité avec aucun transfert effectué. A la première place du classement des clubs les plus actifs, nous retrouvons Tourcoing concluant cinq arrivées pour sept départs. L’explication de ces nombreux mouvements au sein des clubs peut s’expliquer par la mise en place du règlement censé favoriser l’utilisation de joueurs français issus de la filière de formation (JIFF) et ainsi préparer au mieux les Jeux Olympiques de Paris en 2024. Le règlement fixe ainsi pour cette saison un nombre de cinq joueurs non issus de la filière de formation pour ensuite passer à quatre la saison suivante, obligeant les clubs à anticiper et préparer le terrain dès cette année en mettant l’accent sur le recrutement de joueurs français avec un statut d’international  pour certains d’entre eux à l’image de Tourcoing (Canonne, Rocchieta, Crosetti.A, Vanhille, Avena), Noisy-Le-Sec (Do Carmo, Caumette), Pays d’Aix (Dino), Sète (Béteille.L) et Strasbourg (Missy).

Le recrutement de joueurs français de Tourcoing (Crédits Photo : La Voix - La Voix du Nord)

Un mercato XXL

Outre le recrutement de joueurs français, la trêve estivale a vu les clubs français faire venir des joueurs de standing international nous promettant plus que jamais un championnat relevé pour le plus grand plaisir des passionnés de water-polo.

Marseille a été le premier club à frapper un grand coup en faisant venir l’un des meilleurs joueurs au monde l’international Serbe Prlainovic (palmarès : champion olympique, champion du monde, champion d’Europe, vainqueur World League, coupe du monde et Ligue des Champions) pour une durée de trois ans. Il sera accompagné de deux internationaux monténégrins, Spaic et le gardien de but Lazovic vainqueurs tous deux d’une World League avec leur pays, Scepanovic l’ancien portier marseillais prend lui les commandes du CNM. Avec ce recrutement nul doute que Marseille aura les armes pour remporter le championnat mais aussi jouer un coup en Ligue des Champions.

Noisy-Le-Sec a également vu grand pour son recrutement à l’image de son ambition et prouve qu’il peut avoir l’équipe pour rivaliser et viser le titre. En premier lieu, l’ex-entraineur du Partizan de Belgrade et actuel entraineur adjoint de l’équipe nationale de Serbie en la personne de Stefan Ciric dirigera l’équipe parisienne cette année. Le coach Serbe arrive à Noisy-Le-Sec avec trois de ses compatriotes internationaux le gardien Zivojinovic (vainqueur coupe du monde et Ligue des champions), Krapic et Rasovic (champions d’Europe, vainqueurs World League, coupe du monde et Ligue des Champions).

Pour Strasbourg qui reste le champion sortant c’est une nouvelle ère qui commence mais les ambitions du club n’en sont pas moindres à l’image de son recrutement estival. Misic le joueur international monténégrin (vainqueur World League et Ligue des Champions) sera un atout majeur de l’attaque strasbourgeoise. Le Team Strasbourg misera également cette saison sur les internationaux Valentino (Italie) et Buha (Croatie) venant tous deux du très relevé championnat italien. 

Dans ce mercato même si Tourcoing s’est focalisé sur des joueurs français, les nordistes ont pu tout de même réussir un bon coup en faisant signer l’international monténégrin Banicevic, vainqueur d’une World League avec son pays. 

Le Pays d’Aix a aussi renouvelé son effectif cette saison avec l’arrivée du jeune joueur monténégrin Popadic actuellement aux portes de l’équipe du Monténégro. La direction du club misera également cette année sur trois joueurs de l’équipe nationale du Canada venant compléter le recrutement aixois, D’Souza, Djerkovic et McKnight.

Douai s’est renforcé de belle manière à l’intersaison puisque la venue Gergely Kardos dans les buts est un signe fort de la direction douaisienne puisque ce joueur international hongrois détient à son palmarès une coupe du monde gagnée avec la Hongrie. Il ne sera pas seul à arriver comme portier puisque Vitorovic (Serbie) joueur expérimenté vient s’ajouter au collectif douaisien. Deux pensionnaires du championnat Elite, Balaz (international slovaque) et Begovic viennent compléter l’effectif douaisien pour cette nouvelle saison.

Nice de son côté mise une fois de plus sur la jeunesse en attirant dans ses rang l’international grec Gardikas, champion du monde U20 avec son pays et le joueur turc Colak provenant des Etats-Unis.

Sète veut continuer sa progression qui était devenue payante la saison dernière. Pour cela les sétois pourront s’appuyer sur l’expérience de l’international grec Kopeliadis du fait de ses passages dans les championnats grec et italien. Deux autres joueurs rejoignent les rangs sétois pour cette nouvelle saison en provenance du Jadran Herceg Novi réputé pour son centre de formation, il s’agit de Mijuskovic et Porobic prouvant que Sète joueura encore la carte jeunesse.

Reims a accueilli à l’intersaison un habitué du championnat, le serbe Pesteric en provenance de Noisy-Le-Sec où sa finition devant le but sera un atout pour les rémois. Un autre ancien pensionnaire du championnat fait son retour en la personne du monténégrin Kovacic qui avait fortement contribué au sacre de Montpellier. Anic le gardien de but croate a été recruté pour être le dernier rempart des buts de Reims. Un autre croate vient compléter l’effectif, il s’agit de Calic, joueur expérimenté et le profil d’un leader pour Reims.

Le petit poucet de ce championnat, Bordeaux pourra compter sur le renfort de trois joueurs étrangers, l’international argentin Malnero (champion d’Amérique du sud), et les croates Knezevic et Gadza.

Le joueur grec, Nikolaos Gardikas, a signé à Sète et il pourrait bien être l'une des révélations du championnat (Crédits Photo : FINA)

Cette première journée est donc attendue avec impatience chez tous les protagonistes du water-polo français et promet ainsi de beaux duels en perspective. Que le spectacle commence !

France Water-Polo


A lire aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies