keyboard_arrow_up

Élite hommes, le point à mi-parcours

10.01.2020
Trêve internationale oblige, en raison des championnats d’Europe des nations que va disputer la France, le championnat est en stand-by et ne reprendra qu’officiellement le 28 janvier (Strasbourg-Sète, match avancé de la 18ème journée).

Rien n’est joué à tous les étages

A quasi mi-parcours, il est difficile de tirer déjà des conclusions sur ce championnat au regard des points qui séparent les équipes.

Malgré les différences de nombres de matchs joués, pour le moment, par certaines équipes (6 matchs pour Montpellier, 8 matchs pour Marseille, Aix, Tourcoing, Strasbourg, Nice, Douai et Sète, 9 matchs pour Noisy et Reims), cette édition 2019-2020 est disputée et tout restera à jouer dans cette deuxième partie de saison.

L’objectif de la plupart des équipes étant le top 6 en fin de saison régulière, pour décrocher un billet pour les play-offs, est encore abordable mathématiquement pour tout le monde.

Marseille (21pts) semble s’être adapter à son rythme soutenu d’enchaînement de matchs de championnat et de Ligue des Champions pour s’installer à la première place en n’ayant concédé qu’une seule défaite depuis le début de saison. Une défaite face à son dauphin le Pays d’Aix (19pts et une seule défaite également) qui confirme d’année en année sa progression et qui ne se cache plus pour la conquête du titre. En troisième et quatrième position, on retrouve Noisy-le-Sec (18pts) et Tourcoing (15pts), deux outsiders aux ambitions communes, décrocher une place dans le top 4 et s’installer durablement aux avants postes. Strasbourg (5ème avec 12pts) a vécu un début de saison difficile au bilan mitigé (4 victoires pour 4 défaites). Mais le champion en titre a relevé la tête pour finir l’année sur deux belles victoires (Douai et Reims). S’en suivent trois équipes qui se tiennent en un seul petit point, Montpellier (10pts) qui n’à disputé que six matchs et peut prétendre à remonter à la quatrième en cas de victoire lors des matchs en retard. Nice (10pts), avec sa jeune garde, confirme les progrès des années précédentes et répond présent lors des matchs importants pour marquer des points précieux pour la suite. Reims (9pts) a joué sa chance à fond dans ce début de championnat s’offrant de belles oppositions avec notamment des victoires importantes contre Noisy mais aussi sur ses deux poursuivants Douai et Sète.

Douai (3pts) et Sète (1pt) ferment la marche de ce championnat où la jeunesse des deux effectifs continue l’apprentissage du haut niveau.

Reims est l'une des surprises de ce championnats (Crédits Photo : jeanch2019)

France Water-Polo


A lire aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies