keyboard_arrow_up

Viviane Kretzmann "s’améliorer pour revenir plus fortes"

27.04.2020
La luso-brésilienne Viviane Kretzmann a profité de cette période de confinement pour retourner chez elle, au Brésil, prêt de sa famille. Comme tout le monde la bordelaise est dans l’inconnu et ne sait pas quand les choses rentreront dans l’ordre.

Premièrement comment vas-tu ? Quel est ton ressenti par rapport à cette situation incroyable ? 

Je vais bien, je suis rentrée au Brésil fin mars et maintenant je suis avec ma famille en attendant que la situation s’améliore et que je puisse rentrer à Bordeaux. C’est une situation incroyable et que personne ne pouvait prévoir, mais se plaindre ne change pas la situation donc il faut savoir faire avec et attendre pour des jours meilleurs.

Pas facile de rester motivée pendant cette période de confinement, est-ce que tu continues à t’entraîner chez toi ?

Oui on continue à s’entrainer comme on peut, avec l’équipe on fait des séances de Crossfit qu’on peut faire chez nous (les WOD), entre autres activités. On est connectés par l’application Zoom et on fait tous ensemble. A part ça moi j’ai couru quelques fois.

Comment l’équipe de Bordeaux vit-elle dans le contexte actuel ?

Je pense que comme toutes les autres équipes, on est confinés et on essaye de se motiver pour s’entraîner chez nous comme on peut.

Que penses-tu de la saison de l’USB ?

C’était une saison plus difficile parce que c’était très diffèrent de ce qu’on est habitués, par rapport aux matchs et par rapport au modèle de championnat qu’on a eu cette année (pas de matchs depuis décembre), et en plus bien sur la crise du covid-19. Néanmoins on a continué de s’entraîner comme toujours et l’ambiance à Saint-Bruno est super donc je pense que même avec les difficultés ça n’a pas démotivé les filles.

Les bordelaises sont restées soudées, malgré une première partie de saison difficile (Crédits Photo : Nice Water-Polo)

Le niveau de Nice, de l’INSEP et de Lille semblait un ton au dessus de votre équipe cette saison ? Comment l’expliques-tu ? 

Au Brésil on dit souvent « soit tu gagnes, soit tu apprends ». Je pense que nos défaites de cette année ont pu nous montrer les points forts et faibles de notre équipe, et avec ça, sur quels points il faut s’entraîner et s’améliorer pour revenir plus fortes la saison prochaine. 

Quelles sont les ambitions de l’USB à moyen termes ? Et les tiennes ?

Je pense que l’ambition reste la même que toutes les autres années depuis que je suis à Saint Bruno. Jouer le mieux possible mais surtout être soudé et jouer en équipe.  

Est-ce qu’il y a déjà des départs et arrives d’enregistrés ?

Pas que je sache, c’est encore tôt pour faire des recrutements et maintenant pendant le confinement on pense à notre santé avant tout. 

L’équipe masculine de l’USB monte en Élite la saison prochaine. Quelle équipe de Bordeaux va faire la meilleure saison ?

C’est la première fois que les garçons montent en Elite et c’est super pour eux. J’espère qu’ils feront une bonne saison et que les deux équipes de Saint-Bruno auront belles surprises la saison prochaine.

Viviane, en bleu, attend déjà avec impatence le début de la prochaine saison (Crédits Photo : Nice Water-Polo)

France Water-Polo


A lire aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies