keyboard_arrow_up

Alexandre Bouet "essayer d’accrocher les équipes plus fortes"

28.04.2020
Le douaisien Alexandre Bouet est l’un des espoirs du Water-Polo français. Le confinement n’arrive pas au bon moment de sa carrière puisque l’ancien montpellierain est en constante progression et celle-ci pourrait le freiner. Malgré tout, il ne se laisse pas abattre et reste motivé pour le futur.

Avant toute chose, comment vas tu et comment se passe ton confinement ?

Mon confinement se passe bien, je suis à Montpellier avec mes parents. Je profite de ma famille et j’essaie d’occuper mes journées et de m’entretenir comme je peux tous les jours.

A quoi ressemble ta journée type de « confiné » ?

Je travaille avec mon père une grosse partie de la journée et je fais du sport avec les moyens du bord en fin d’après-midi. Je regarde aussi des séries.

Quand on est sportif de haut niveau et qu’on s’entraîne tous les jours, est-ce difficile de se retrouver au « chômage technique » du jour au lendemain ?

C’est très difficile car ma vie avant confinement était centrée sur le Water-Polo. Il m’a fallu du temps pour m’adapter, mais nous n’avons pas le choix, le plus important reste la santé de tous. Il faut donc patienter même si les bassins me manquent énormément.

Aux portes de l'équipe de France, Alexandre Bouet doit se maintenir pour ne pas freiner sa progression (Crédits Photo : Joachim Saouli)

Trouves tu du temps tout de même pour effectuer un peu d’activité physique ?

Oui, tous les soirs je fais du sport. J’ai un peu de matériel pour le renforcement musculaire et je fais du cardio en allant courir ou avec des séances de cross-fit.

Parlons Water-Polo, quelle a été ta réaction à l’annonce de la fin prématurée de la saison ?

J’ai été forcément très déçu car pour tout sportif jouer est le plus important. Cependant je pense que cette décision a été très réfléchie et que c’était la meilleure solution au vu des événements actuels.

Peux-tu nous donner ton ressenti sur la « saison » de Douai ?

En analysant notre saison avec du recul j’ai beaucoup de regrets sur la première partie de championnat où nous avons perdu des points précieux, il nous manquait beaucoup d’expérience, l’équipe étant jeune. Nous commencions à nous rattraper en deuxième partie de saison. Je suis par conséquent très frustré de l’arrêt du championnat. Mais je préfère retenir le positif et avancer.

La jeune équipe de Douai visait les play-offs en fin de saison (Crédits Photo : Joachim Saouli)

L’année prochaine Bordeaux rejoint l’élite, ce qui fera deux matchs de plus à jouer, plutôt une bonne chose pour le championnat ?

Je pense que c’est une très bonne chose pour des équipes qui jouent uniquement le championnat et cela permettra aussi de donner du temps de jeu aux jeunes joueurs pour progresser.

Sur quel projet Douai repartira à la reprise du prochain exercice ?

Le projet sera le même que cette année c’est à dire essayer d’accrocher les équipes plus fortes sur le papier et petit à petit faire notre place pour espérer accéder aux play-offs.

Est-ce qu’Alexandre Bouet sera toujours douaisien la saison prochaine ?

Il est très probable que je reste à Douai l’année prochaine. Le club travaille actuellement à la composition d’une équipe qui se veut compétitive.

France Water-Polo


A lire aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies